LWM 456: Le nashta


LWM 456: Le nashta

Artikel-Nr.: ISBN 9783895867712
73,00
Preis inkl. MwSt., zzgl. Versand


Le nashta

Description d’un parler slave de Grèce en voie de disparition.

EVANGELIA ADAMOU
CNRS/LACITO

Ce travail est une description d’un dialecte slave parlé en Grèce du Nord. Ce parler, qui n’est pas enseigné et ne se transmet plus d’une génération à l’autre, laisse maintenant la place au grec moderne. Au plus près des discours métalinguistiques des locuteurs, l’auteure propose d’employer le terme nashta « la nôtre » pour désigner le parler décrit ici, ce qui présente le double avantage de respecter leur point de vue sur les langues en présence et faciliter la lecture en distinguant le parler slave local du bulgare et du macédonien standards.

En effet, le nashta étudié dans les usages répertoriés à Liti présente plusieurs particularités par rapport aux langues slaves du sud. Par exemple le système verbal de Liti a perdu toutes les formes en -l qui caractérisent toutes les langues slaves, et le médiatif qui caractérise des langues slaves du sud, alors qu’il emploie le parfait avec « avoir » pour une valeur d’antérieur et de résultatif.

Cette description dégage aussi des spécificités morphologiques (marquage différentiel de l’objet en fonction de l’humanitude, structures attributives sans copule, marquage de l’imperfectif par l’accent) ou sémantiques (système des prépositions spatio-temporelles fortement influencé par le grec).

Pour tenter d’expliquer ces phénomènes, l’auteure a recours aux acquis de la typologie et des études sur les contacts de langues. Evangelia ADAMOU est chargée de recherche au Laboratoire de Langues et Civilisations à Tradition Orale (LACITO, UMR 7107) du Centre National de la Recherche Scientifique (France).

ISBN 9783895867712. Languages of the World/Materials 456. 122pp. 2006.

Diese Kategorie durchsuchen: no. 450-499