LSSLT 07: « LA GRAMMAIRE EN CONTEXTE »


LSSLT 07: « LA GRAMMAIRE EN CONTEXTE »

Artikel-Nr.: ISBN 9783895865602
88,50
Preis inkl. MwSt., zzgl. Versand


Genèse du concept dans les théories linguistiques contemporaines et son introduction dans l’enseignement du français au Maroc.

Houriya Bouarich
Ibn Tofail University, Kénitra, Morocco

L’enseignement d’une langue étrangère à suscité et suscite toujours un intérêt certains chez les didacticiens. Au Maroc comme partout ailleurs cet enseignement a connu différentes approches et méthodes. Notre perception de cet enseignement s’insère dans le contexte des exigences que révèle l’enseignement/apprentissage du français dans le système d’enseignement marocain et qui ne dissocient nullement le communicatif du grammatical.

Ce travail a pour objectif de vérifier si un enseignement grammatical contextualisé est à même de favoriser l’acquisition des compétences communicatives. le recours à la grammaire en contexte, dans l’optique de cette recherche, est à considérer comme une pratique qui pourrait non pas résoudre tous les problèmes, mais favoriser la réalisation d’objectifs précis visant une communication orale et écrite satisfaisante en langue étrangère . Ce choix trouve sa justification dans le fait que l’étude du domaine grammatical a connu un certain développement suite à une évolution linguistique indéniable. Cette évolution s’est traduite par l’apport judicieux de différentes théories. D’abord la grammaire générative qui fait de la syntaxe un élément incontournable ensuite la théorie de l’énonciation qui, à notre sens, se présente comme un autre élément de progrès. En effet, en faisant apparaître différents paramètres qui interviennent dans la conversion de la langue en discours, l’énonciation a rétabli le rôle essentiel du contexte linguistique et extralinguistique. Ce dernier est perçu comme une mise en exercice de la maîtrise des règles dans une situation déterminée. Le troisième palier est celui de la pragmatique. Cette perspective s’est intéressée à l’étude de la relation des phrases aux locuteurs. Elle a mis en évidence des formes linguistiques qui n’ont de sens que dans un contexte. Ce phénomène a mis le concept de « contexte » au centre des préoccupations des linguistes.

Les théories linguistiques et didactiques sont donc mises à contribution afin de cerner la question du « contexte ». L’idée qui ressort de cette association reflète une conception élargie de l’enseignement de la grammaire, à savoir l’articulation de différents cadres : grammaire de la phrase /grammaire du texte /grammaire du discours. C’est une conception étendue puisqu’elle tend à être compréhensive, donc beaucoup plus productive.

Houriya Bouarich, professeur de l’enseignement supérieur à la faculté des lettres et des sciences humaines, Université Ibn Tofail de Kénitra Maroc. Diplômée de l’université de Paris VII Jussieu, UER de linguistique ; Doctorat en syntaxe. Diplômée en linguistique et didactique des langues de l’université Mohamed V, Rabat ; Doctorat d’Etat. Auteur de plusieurs publications ayant trait à la linguistique, la didactique, la culture orale et le genre.

ISBN 9783895865602. LINCOM Studies in Second Language Teaching 07. 266pp. 2009.

Diese Kategorie durchsuchen: LINCOM Studies in Second Language Teaching (LSSLT)