LSTL 22: Représentations du sens linguistique


LSTL 22: Représentations du sens linguistique

Artikel-Nr.: ISBN 9783895863356
123,30
Preis inkl. MwSt., zzgl. Versand


Représentations du sens linguistique

Dominique Lagorgette et Pierre Larrivée (eds.)


Le sens participe de tous les niveaux d'analyse du langage. On le retrouve au coeur de phénomènes comme la polysémie, la grammaticalisation, le rôle pour l'interprétation de la syntaxe, l'organisation de la métonymie, la structuration de la métaphore. Il est sujet aux variations synchroniques et historiques, typologiques et sociales. Ces manifestations permettent de révéler, lorsqu'elles sont considérées sous le rapport des représentations qu'elles font intervenir, l'organisation du sens linguistique.

C'est cette organisation que s'attachent à identifier les contributions réunies dans cet ouvrage. À partir de l'étude empirique de problèmes classiques de sémantique et de prag-matique, elles proposent les réponses qu'apportent les approches les plus actuelles aux questions de la nature des représentations du sens, des régularités dont elles rendent compte et des contraintes qui les façonnent.

* Catherine Fuchs, ENS Ulm / Sèvres. Ordre des constituants, marqueurs polysémiques et dynamique du sens.
* Pierre Cadiot, Université Paris VIII - Vincennes-Saint-Denis et CNRS / Lattice, Yves-Marie Visetti, CNRS / Lattice, Instabilité et théorie des formes en sémantique.
* Alain Polguère, Université de Montréal. Le sens linguistique peut-il être visualisé ?
* François Nemo, Université d'Orléans. Symboles ou index ? La sémantique entre dénomination et signification .
* Jean-Jacques Franckel, Université Paris X - Nanterre. Rôle des unités morpho-lexicales dans la construction du sens des énoncés.
* Pierre Larrivée, Aston University. Le paradoxe de l'interprétation: à propos du calcul du sens de certains indéfinis.
* Denis Bouchard, Université du Québec à Montréal / Paris VIII - Vincennes-Saint-Denis. La source sémantique des facteurs apparemment hétérogènes qui régissent la distribution des adjectifs dans le Groupe Nominal.
* Evelyne Jacquey, LORIA. Les déverbaux d'action en français : type d'ambiguïté et catégorie conceptuelle.
* Jacques Lamarche, University of Western Ontario. Sémantique linguistique en contexte.
* Geneviève Lecorre, Université de Bretagne Occidentale. La primauté de la forme dans l'organisation du sens en Langue des Signes Française.
* Mariana Tutescu, Universitatea din Bucuresti. La fonction modalisation: contraintes syntaxiques et représentations sémantiques.
* Alexandra Cunita, Universitatea din Bucuresti. Vrais ou faux synonymes? Les marqueurs aspectuels roumains tot, mereu et totdeauna.
* Ivan Evrard, Université Libre de Bruxelles. Le tour factitif et la diathèse en français : une échelle de grammaticalisation.
* Georges Kleiber, Université Marc Bloch / SCOLIA. Y a -t-il des micro-sens ?
* Bert Peeters, University of Tasmania. Les constructions du type 'commencer un livre': état de la question et nouvelles perspectives.
* Franck Lebas, Université de Clermont-Ferrand II. Les référents évolutifs: à la croisée du conceptuel et du linguistique.
* Dan Van Raemdonck, Université Libre de Bruxelles. L'analyse syntaxique à l'épreuve du sens : le cas des adverbiaux paradigmatisants.
* Liana Pop, Universitatea Cluj Napoca. Adverbes de textes.
* Olivier Bertrand, Paris III - Sorbonne nouvelle. Construction du sens et néologie lexicale : de la création du lexème à la mise en phrase du mot dans les traductions politiques du XIVe siècle.
* Claire Blanche-Benveniste, École Pratique des Hautes Études. Le trait Humain et la métonymie dans la syntaxe.
* Maria Candea, Mary-Annick Morel, Université de Paris III - Sorbonne-Nouvelle. La gestion de l'indicible à l'aide de différents types d'allongements en français oral. * Chantal Rittaud-Hutinet, Université de Savoie. Dysfonctionnement et collaboration: des locuteurs en quête de sens.
* Michel Pierrard, Vrije Universiteit Brussel. Grammaticalisation et restructuration fonctionnelle : le cas du système des proformes indéfinies en français.
* Sophie Prévost, ENS Fontenay / St Cloud. Évolution de la syntaxe du pronom personnel sujet (14e - 16e siècles): la disparition d'alternances significatives.
* Lene Schøsler, Københavns Universitet. Je le pince au nez - je lui pince le nez – je pince son nez – Jean lève la main. La possession inaliénable: perspectives synchroniques et diachroniques.
* Marina Yaguello, Université de Paris VII – Denis Diderot. Grammaire et métaphore.
* Laurence Rosier, Université Libre de Bruxelles. Sortes d'invectives ou Approche syntactico-sémantique de quelques constructions injurieuses.
* Dominique Lagorgette, Université de Savoie / C.E.R.I.C. Les axiologiques negatifs sont-ils une classe lexicale ?
* Oana Poparda, Université Al.I. Cuza, Neculai Curteanu, Académie Roumaine. L'évolution du discours juridique francais: analyse par la stratégie linguistique S-C-D.

ISBN 9783895863356. LINCOM Studies in Theoretical Linguistics 22. 502pp. 2002.

Diese Kategorie durchsuchen: LINCOM Studies in Theoretical Linguistics (LSTL)